Assumer Sa Difference

Alsace 80

 ASSUMER SA DIFFERENCE . 

 Lecture Malachie 3/18 .

(1) LES DIFFERENCES DANS LA CREATION .

    Le Créateur a conçu des œuvres variées et complémentaires . L'uniformité ne correspond pas à la vision divine . L'observation de la nature permet d'admirer des végétaux et des animaux uniques, dotés de spécificités singulières . Dieu a en effet accordé des particularités à chaque espèce .

    Dans le livre de la Genèse, on relève l'expression " selon son espèce " ou " selon leur espèce " 7 fois en 6 versets . Genèse 1/21-26 .

    Cette répétition confirme que les espèces n'ont pas pu dériver les unes des autres, mais que chacune est unique même si elle peut présenter des ressemblances avec une autre .

    Les êtres humains sont dissemblables des autres créatures et différents les uns des autres . Les goûts, les sensibilités, les centres d'intérêts, les projets, les capacités ne sont pas identiques d'un individu à un autre .

    Des jumeaux se ressemblent physiquement . Cependant, ils sont différents au niveau de leur âme, donc de leurs sentiments, de leurs émotions, de leur volonté et de leurs réflexions . Cela est voulu et souhaité par le Créateur .

    Nous vivons de plus en plus l'époque de la mondialisation . Dans bien des domaines, on retrouve des standards et des normes similaires dans plusieurs régions du monde et dans beaucoup de secteurs d'activités .

    Des modes au niveau des loisirs, des habitudes vestimentaires, des styles communs caractérisent notre société moderne . Au milieu de toutes ces réalités, le Seigneur invite les disciples à assumer leurs différences sans les craindre . Il s'agit d'apprendre à composer avec et à les valoriser .

(2) LE CHRETIEN EST DIFFERENT .

    Andersen est l'auteur du " vilain petit canard " . Les mésaventures de cet animal traduisent le vécu de beaucoup . Étant différent des autres, il a été méprisé et rejeté . Il a un jour été ébloui par la grâce et la majesté des cygnes . Ayant aperçu son image dans le reflet de l'eau, il a découvert sa beauté et réalisé qui il était vraiment .

    Il a alors rejoint ceux de son espèce . Bien des personnes ressentent le malaise voir la détresse du vilain petit canard . Être différent des autres n'est pas toujours simple à gérer . C'est souvent source de souffrances à cause du rejet, de la moquerie, du mépris parfois, de la condamnation .

    En découlent la solitude, la honte, la culpabilité, une mauvaise image de soi parfois . De l'école à la faculté, il est plus facile d'être accepté lorsqu'on porte des vêtements et des chaussures de marque à la mode .

    Dans les relations entre adultes, avoir des penchants pour la fête, les excès en tous genres et la pratique du péché facilite l'intégration sociale . Il convient d'admettre la réalité suivante : choisir de marcher fidèlement dans les voies de Dieu, préférer la sainteté et la pureté, défendre les valeurs de l’Évangile peut conduire à une forme d'isolement et de marginalisation . Le disciple de Jésus s'expose alors à la souffrance .

    On peut tirer un enseignement du conte d'Andersen . Il est important de se regarder dans un miroir et de découvrir qui on est vraiment . La bible joue un rôle fondamental dans cette découverte . Elle permet de réaliser que chaque individu est une créature de Dieu, voulue, désirée, aimée du Créateur .

    La foi conduit à affirmer : " Je suis une personne importante pour Dieu, j'ai de la valeur à Ses yeux, je compte pour Lui, je ne suis pas réduit à un numéro mais Il me connaît par mon nom, je ne suis pas un pion sur l'échiquier du monde mais un être qui a accès à Son amour, Son pardon, Sa grâce, Sa vie éternelle " . Esaîe 43/4 ; 49/16 .

     La valeur de chaque personne est démontrée par la crucifixion du Fils de Dieu . Jean 3/16 ; 1 Corinthiens 6/20 . Si quelqu'un doute du prix de sa vie, il suffit de considérer l'offrande de Jésus à la croix .

   Quand on se regarde dans la glace en toute objectivité, c'est-à-dire quand on découvre dans les Saintes Écritures ce que le Seigneur affirme à notre sujet, on réalise sa valeur et aussi son état de péché . Romains 3/10-18 ; 3/23 .

   On prend conscience également du seul remède pleinement efficace pour effacer le péché : le sang de Jésus qui purifie entièrement le croyant repentant . 1 Jean 1/9 .

    Après la conversion, il est essentiel de continuer de se regarder dans le miroir de la bible car elle montre les défauts à corriger, les progrès à réaliser, les domaines de l'existence à changer ou à améliorer, les mauvaises tendances de la nature charnelle à gommer .

    Néanmoins, après avoir accepté le Sauveur dans sa vie, le chrétien discerne aussi par la foi la beauté de l'œuvre de Dieu en lui . Il est en mesure d'apprécier et de se réjouir au sujet des victoires remportées, des changements manifestés, des transformations opérées par la Parole et l'Esprit, du fruit authentique porté, des expériences vécues avec le Seigneur . 1 Corinthiens 15/10 ; Colossiens 4/10-11 ; Apocalypse 2/2-3 ; 2/13 ; 3/8 . Tout cela fait de lui un individu différent des autres .

    Saül a reçu le témoignage de sa différence . 1 Samuel 10/24 . Quand le Seigneur l'a choisi pour devenir le premier roi du peuple élu, Il ne s'est pas trompé . Il était réellement humble, il ne souhaitait pas se mettre en avant et ne réclamait pas de reconnaissance particulière . 1 Samuel 10/20-23 .

    Il a su manifester les sentiments de Dieu au début de sa royauté . 1 Samuel 10/23-27 ; 11/6 .

    Saül a lamentablement échoué et s'est écarté des voies divines . David lui a succédé avec lui aussi une particularité : il était un homme selon le cœur de Dieu . 1 Samuel 13/14 ; Actes 13/21-22 .

    Un véritable disciple est différent dans le sens où il est animé des sentiments de Jésus . Philippiens 2/5 . Il abandonne progressivement sa manière de penser pour adopter celle du Seigneur . Il délaisse ses conceptions et ses idées héritées de sa mauvaise nature pour se laisser façonner par la mentalité de Dieu . Romains 12/2 .

    Paul stimule les chrétiens à assumer leur différence d'état d'esprit qui se traduit normalement par des propos et des comportements différents de ceux du monde . Si le croyant se fond dans le moule de la société, il ressemble à son entourage .

    C'est dramatique quand on ne peut pas effectuer la distinction entre le croyant et l'incroyant, entre les couples chrétiens et les autres, entre les familles chrétiennes et les autres, entre l’Église et un club de sports ou de loisirs . C'est ce qui se passait malheureusement à Corinthe à l'époque de Paul . 1 Corinthiens 3/1-4 ; 5/1 ; 6/4-8 .

    Joseph était différent dans la fratrie, mais pas principalement parce que son père l'avait eu dans sa vieillesse . Genèse 37/3 . Il ne supportait pas les paroles déplacées et inconvenantes de ses frères . Genèse 37/2 .

    Le chrétien doit veiller à maintenir un haut niveau de pureté et de sainteté . Il ne tolère pas la légèreté, la vulgarité et la méchanceté dans les propos . Il est vigilant et retient ses lèvres . Un disciple ne parle pas comme tout le monde . Il est soucieux au contraire de prononcer des mots qui sont en bénédiction pour les autres . Job 29 :22 ; Proverbes 16/24 ; Esaïe 50 :4 ; Éphésiens 4/29 .

    Joseph a manifesté sa différence en rejetant le péché qui s'est présenté devant lui . Genèse 39/7-10 . Beaucoup de pratiques malsaines se répandent : infidélité conjugale, dérives sexuelles, homosexualité, pornographie, pédophilie, sensualité dans les médias… La société condamne fermement les drames horribles qui se multiplient et elle a raison .

    Mais elle est de plus en plus tolérante pour accepter et encourager les " orientations sexuelles " non conventionnelles. Comme Joseph, le disciple fait le choix d'être différent de la majorité des gens pour rester en phase avec les Écritures et demeurer fidèle au Seigneur .

    Comme le fils de Jacob, il est essentiel d'être animé du désir d'honorer Dieu et de la crainte respectueuse de L'offenser . Le chrétien est différent dans le sens où il a la préoccupation de plaire à Jésus . Ses choix et ses décisions sont dictés par la motivation de réjouir le cœur du Père . Galates 1/10 ; 1 Thessaloniciens 2/4 .

    Nicodème a cherché la vérité de Dieu de tout son cœur . Il a ainsi rencontré Jésus pour recevoir l'éclairage qui lui manquait . Mais par peur des autres membres du sanhédrin (conseil qui gérait les affaires du peuple juif), il a effectué cette démarche de nuit . Jean 3/1-2 .

    Plus tard, alors que le complot consistant à arrêter le Seigneur pour Le condamner se mettait en place, il a eu le courage de prendre position publiquement en faveur de Jésus . Jean 7/45-53 . Il a pris une victoire sur sa timidité et sa frayeur des autres .

    Ce progrès est à réaliser dans la vie des chrétiens. Comme Nicodème, le disciple est parfois isolé pour défendre une opinion ou soutenir un point de vue biblique . Il a le choix de se taire ou de se déterminer .

    Il est primordial cependant d'avoir le courage " d'afficher la couleur " et de se positionner en faveur de valeurs qui correspondent à l'éthique chrétienne et à la pensée du Seigneur . Il s'agit de manifester du cran et de la hardiesse pour oser mettre en avant sa différence et en être fier .

(3) LES DIFFERENCES DANS L'EGLISE .

    Jésus a choisi 12 apôtres . L'étude de ces hommes confirme des différences de caractère, de tempérament, d'origine sociale . Pierre était souvent le premier à parler et à agir . Il était spontané .

    Matthieu 14/24-33 ; 16/13-20 . Jacques et Jean étaient sans détours et sans retenue dans leur réflexion . Luc 9/51-56 . La plupart étaient des manuels dans le cadre de l'activité de la pêche . Marc 1/16-20 . Matthieu était collecteur d'impôts .

    Matthieu 9/9 . La majorité était discrète et en retrait par rapport à Pierre, Jacques et Jean . Tous aimaient Jésus .

    Ainsi, l’Église présente la particularité de rassembler et d'unir des personnes d'horizon, de culture, de milieux sociaux différents grâce au ciment de l'amour de Dieu et à la foi de chacun .

    Dans l'assemblée, les expressions spirituelles sont variées : certaines sont retenues, d'autres très vivantes. Les compétences, les capacités et les qualifications ne sont pas identiques .

    Certains sont doués pour la prédication, d'autres pour le témoignage, d'autres pour instruire les enfants ou les jeunes, d'autres sont plus à l'aise avec les aînés . Concernant l'exercice des dons spirituels, ils ne sont pas distribués à tous de la même manière . Romains 12/4-8 ; 1 Corinthiens 12/1-11 ; 12/27-31 . Il est essentiel de cultiver ces différences car elles contribuent à la richesse de la communauté et au pourvoi des besoins .

    Chaque disciple est invité à se réjouir de ses richesses afin de les faire fructifier .

    L'épanouissement ne réside pas dans les plaintes et la frustration au sujet de ce que l'on n'a pas mais dans la faculté à se concentrer sur ce que l'on a pour le valoriser et le mettre au service du Seigneur .

    Philippe n'avait pas la dimension du ministère d'apôtre . Cependant, il s'est employé à exploiter son énergie et son zèle pour l'œuvre de Dieu avec succès . Actes 8/1-40 . Barnabas n'a pas eu l'envergure de Paul . Néanmoins, il a été une riche bénédiction pour les églises . Actes 9/26-27 ; 11/22-24 ; 13/42-44 .

    La tentation d'uniformiser les expressions et de contraindre à entrer dans un moule ou un modèle unique s'est toujours présentée dans l’Église . Jean s'est opposé à un croyant qui ne souhaitait pas intégrer le groupe des disciples . Luc 9/49-50 .

    Jean a affirmé d'une certaine manière : " Nous sommes la véritable Église; pour vivre la Vérité, il faut devenir comme nous car nous suivons Jésus " . Au travers de Sa réponse, le Seigneur, n'a pas voulu approuver les croyants " électrons libres " qui prônent l'indépendance spirituelle .

    Mais Il a démontré qu'Il soutenait une variété de styles, de parcours, de sensibilités, d'expressions, de manières diverses de vivre la foi, ceci  dans le respect des différences et l'unité de l'amour .

 Pasteur Philippe Landrevie  

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau