15 JANVIER

aiguilles-l-argentiere-565711.jpg * Méditations quotidiennes * 

 * Tout pour qu'Il règne * 

 En Musique :       

 15 JANVIER 

 MORTS AVEC CHRIST 

    " Nous avons été ensevelis avec Lui, afin que, nous aussi, nous marchions en nouveauté de vie " Romains 6/4 .

    Il est impossible d'entrer dans la voie de la sanctification totale, sans être passé par l'ensevelissement de notre ancienne vie .

    Tant que nous ne sommes pas passés par la mort, la sanctification n'est qu'un rêve . Il nous faut mourir d'une mort suivie d'une résurrection-le retour à la vie en Jésus-Christ . Cette vie où l'on est un avec Dieu, n'a qu'un seul but : être Son témoin .

    Êtes-vous passé par là, non seulement en imagination, mais réellement ? Vous ne pouvez mourir à vous-même, être enseveli, en vous laissant porter par vos émotions . Acceptez-vous ce que Dieu vous demande : " renoncer à vous efforcer d'être un bon chrétien ", comme vous l'avez fait jusqu'ici ?

    Vous tournez en rond autour d'un cimetière et refusez d'y entrer pour mourir . Pourtant, vous n'avez pas à vous efforcer d'aller à la mort, mais de mourir avec Christ et d'être " baptisés en sa mort ".

    En êtes-vous là ? Ou jouez-vous encore la comédie avec votre âme ? Pouvez-vous dire, en regardant en arrière, avec une immense et sainte reconnaissance : " Oui, ce jour-là, je suis mort à moi-même, et j'ai f ait la paix avec Dieu . "

    Si vous ne l'avez pas encore fait, voulez-vous le faire aujourd'hui ? Cela dépend uniquement de vous .

 OSWALD CHAMBERS  

 * VERS LA PAIX * 

 D'HENRI SOULIER Pasteur de l'Eglise Réformée de Paris . 1914 

 15 JANVIER 

 Lecture : Esaïe 40/6-8 – Marc 13/12-17 . 

'' L’herbe est séchée, la fleur est tombée '' : Esaïe 40/7 .

    Souvent tu as vu l'herbe, fraîche et verte a l'aube, séchée à midi ; la fleur, superbe au matin, flétrie le soir ; il suffisait pour cela d'un vent torride et desséchant . Autant que l'herbe, autant que la fleur, nous sommes fragiles .

    Entrons ensemble dans le cimetière du village, de la ville que tu habites . Voici sur les pierres tombales, à côté des regrets, le nom et l'âge de celui qui repose sous la froide pierre . Regarde, lis . Tu le vois, il n'y a pas que des vieillards que la mort appelle . Ici, c'est une jeune fille, là, à peine un adolescent, là-bas, c'est un enfant . Et, en nous promenant ainsi, le vers du poète revient à notre mémoire : hélas ! que j'en ai vu mourir de jeunes filles ! (Victor Hugo)

    Ce spectacle s'offre tous les jours à nos yeux . et, à cause de ces faits divers nombreux que nous offre l’actualité, cela peut-être, ne nous frappe-t- il plus . Ah ! c'est qu'il s'agit de la mort des autres . Ne serait-il pas sage, logique, de se dire, quel que soit notre âge : Tu seras aussi rappelé à ton tour ? Et cette vision douloureuse fait naître aussitôt cette question : Suis-je prêt ? Oh ! jeunes gens, jeunes filles, jeunes hommes, jeunes femmes, ne dites pas, comme on le dit dans le monde : Plus tard, nous verrons, plus tard ; à cette heure, rien ne presse ; je suis jeune et bien portant . Disons au contraire : Aujourd'hui, pendant qu'il en est temps, quittons le mal, tout mal, et donnons-nous à Celui en qui Dieu s'est révélé, qui a vaincu la mort et mis en évidence la vie, la vie qui ne passe pas, par sa résurrection glorieuse . Soyons de ces fleurs, plantées au bord du torrent, du torrent divin (Psaumes 1/1-3)et dont le feuillage ne se flétrit pas .

 * LES TRESORS DE LA FOI * 

 De Charles Spurgeon 

 15 Janvier 

    '' Le pauvre ne sera point oublié pour toujours, et l'attente des affligés ne périra point à perpétuité '' Psaume 9/19 .

    La pauvreté est un dur héritage : mais ceux qui s'attendent à l’Éternel sont riches par la foi . Ils savent qu'ils ne sont point oubliés de Dieu ; et s'il peut leur sembler parfois qu'ils soient négligés dans la dispensation des biens terrestres, ils sont assurés qu un temps viendra ou toutes choses seront rétablies . Lazare ne sera pas toujours avec les chiens à la porte du riche ; mais il trouvera sa récompense dans le sein d’Abraham .

    Maintenant même, le Seigneur se souvient de ses enfants pauvres, mais chéris . < Je suis pauvre et indigent, mais le Seigneur pense à moi >, disait l'un d'eux dans sa détresse . Les saints dans la pauvreté ont un privilège magnifique, celui de voir le Seigneur pourvoir à tout ce qui est nécessaire à leur vie temporelle et spirituelle . Ils se sentent d'autant mieux associés à celui qui n'avait pas un lieu ou reposer sa tête . Ils attendent joyeusement sa venue, sachant qu'ils vont partager sa gloire . C'est pour eux une espérance impérissable, parce qu'elle est fondée sur Christ même ; et, parce qu’Il vit, elle vivra aussi .

    Le croyant pauvre chante bien des cantiques qui demeurent incompréhensibles pour le riche de ce monde . C'est pourquoi, i notre lot est modeste ici-bas, pensons à la table royale qui nous attend là-haut !

 A Demain  

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau