Les Discours De Jésus (9)

printemps-7-1.jpg DISCOURS DE JESUS 9°  

 CHAPITRE 6  

 LES DONS : INSTRUCTIONS SUR LA PRIERE : 

 LES DONS  

'' Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus ; autrement, vous n'aurez point de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux '' (Matthieu 6/1)

    Votre justice : ou vos actes de justification (Apocalypse 19/8), fruit du salut et non en vue du salut (c'est l'enseignement de l'Épître de Jacques) .

    Gardons-nous de l'attitude des pharisiens : '' Ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes '' (Matthieu 23/5) .

    Nous sommes tentés de nous cacher quand nous devrions nous montrer, et de nous montrer quand nous devrions nous cacher .

    La pratique de la justice chez les Juifs comprenait : les dons, la prière et le jeûne . Jésus va reprendre ces trois points dans le même ordre (Matthieu 6/2 ; 6/5 ; 6/16) Ces trois pratiques des Juifs expriment notre devoir envers Dieu (la prière) ; notre devoir envers les autres (les dons) ; notre devoir envers nous-mêmes (le jeûne) .

    '' Lorsque tu fais l'aumône, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d'être glorifiés par les hommes . Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense . Mais quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite, afin que ton aumône se fasse en secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra '' (Matthieu 6/2-4) .

    Lorsque tu fais l'aumône ou plus exactement : lorsque tu fais un don . Parole Vivante : '' Si tu donnes quelque chose aux pauvres, ne va pas le claironner partout '' . Hypocrite : celui qui portait un masque, un comédien . Le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit François de Sales . Ainsi agissent dans le monde ceux qui donnent une partie de leur fortune à des œuvres caritatives : par le biais des médias, tout le monde le sait !

    Paul disait : '' Faites tout pour la gloire de Dieu '' (1 Corinthiens 10/31) .

    Donner au pauvre, c'est prêter à Dieu : '' Celui qui a pitié du pauvre prête à l'Éternel, qui lui rendra selon son œuvre '' (Proverbes 19/17) .

    Que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite : même vis-à-vis de soi-même il faut garder mesure . Nos dons ne doivent pas flatter notre ego . Oublions nous-mêmes ce que nous donnons, cela nous gardera d'une auto-satisfaction qui conduit à l'orgueil . Nous en trouvons une parfaite illustration dans le récit suivant (dont la scène se déroule au retour en gloire de Jésus) : '' Le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde . Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli ; j'étais nu, et vous m'avez vêtus ; j'étais malade, et vous m'avez rendu visite ; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi …. Les justes lui répondront : Seigneur, quand t'avons-nous vu avoir faim, et t'avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et t'avons-nous donné à boire ? Quand t'avons-nous vu étranger, et t'avons-nous recueilli ; ou nu, et t'avons-nous vêtu ? Quand t'avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ? Et le roi leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites '' (Matthieu 25/34-40) .

    Le but est de soulager la détresse et non de passer pour des bienfaiteurs . On ne cherche pas à se faire plaisir en nous rendant utile . Soyons désintéressés . Dieu aime ce qui se fait dans le secret (6/4 ; 6/6 ; 6/18) .

    Nous devons nous contenter d'avoir Dieu pour seul témoin (Calvin) .

    Il y a des dons réguliers et il y a des dons ponctuels effectués dans des circonstances particulières . Paul aborde cet aspect des choses en 2 Corinthiens 8/9 .

    Tout ce qui se fait par amour pour Dieu a sa récompense en Dieu . '' Dieu aime celui qui donne avec joie '' (2 Corinthiens 9/7) .

    Dieu nous a donné deux mains, l'une pour recevoir et l'autre pour donner Billy Graham . Mais '' Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir '' (Actes 20/35) .

 INSTRUCTIONS SUR LA PRIERE

Il y a la prière publique et la prière privée.

    '' Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues pour être vus des hommes . Je vous le dis en vérité, ils ont leur récompense '' (Matthieu 6/5) . 

    Ce n'est pas une dissuasion à prier en public, mais une dénonciation de mauvaises motivations : pour être vus des hommes .

    La parabole du publicain et du pharisien est pleine d'instruction à ce sujet : '' Deux hommes montèrent au temple pour prier ; l'un était pharisien, et l'autre publicain . Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : Ô Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain ; je jeûne deux fois par semaine, je donne la dîme de tous mes revenus ... Le publicain, se tenant à distance, n'osait même pas lever les yeux au ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : Ô Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur . Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l'autre . Car quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé '' (Luc 18/9-14) .

    On ne prie pas pour parader et pour faire l'étalage de nos (prétendus) mérites, mais pour nous approcher de Dieu avec respect et humilité . Toute notre justice n'est qu'un vêtement souillé (Ésaïe 64/5) . C'est par la foi dans les mérites de Jésus au calvaire que la justice parfaite de Dieu nous est imputée . C'est la base de notre justification .

    Le cœur de l'homme est prompt à s'élever. Le chemin qui mène à l'élévation commence par l'abaissement, à l'exemple de Jésus . Voyez Philippiens 2/3-11 .

    '' Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra '' (Matthieu 6/6) .

    En public, qu'on le veuille ou non (qu'on le réalise ou non), nous sommes quelque peu (et parfois beaucoup) influencé par les hommes ; en privé nous ne sommes influencés que par Dieu .

    Là où l'on est le plus droit, le plus vrai, le plus sincère, le plus libre...c'est seul à seul avec Dieu .

    Là où l'on peut tout dire, tout confier, tout avouer...c'est dans le lieu secret seul à seul avec Dieu .

    La différence entre la prière privée et la prière publique peut être comparée à un iceberg : la partie immergée doit être plus importante que la partie visible .

    Ne négligeons toutefois pas la prière publique dans le cadre de notre assemblée : C'est là, dans la communion fraternelle, que Dieu envoie toujours sa bénédiction (Psaume 133) .

    L'attitude physique dans la prière n'est pas le plus important : qu'on prie à genoux, assis ou debout (ou allongé dans son lit par temps de grande fatigue ou de maladie) importe peu : c'est la disposition de nos cœurs qui compte .

    Ce qui précède répond donc à la question : où devons-nous prier ? Ce qui suit va répondre aux questions suivantes : comment devons-nous prier et que faut-il demander dans nos prières ?

    Paul avouait ceci en Romains 8/26 : '' Nous ne savons pas ce qu'il convient de demander dans nos prières '' ; mais il ajoutait :  ''Mais l'Esprit nous aide dans notre faiblesse...et il intercède (en nous) par des soupirs inexprimables '' .

    '' En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s'imaginent qu'à force de paroles ils seront exaucés . Ne leur ressemblez pas ; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez '' (Matthieu 6/7-8) . Il est mieux d'avoir un cœur sans paroles, que des paroles sans cœur (John Bunyan) Ne multipliez pas de vaines paroles ou : '' ne rabâchez pas '' (TOB et BFC) .

    Il y a une grande différence entre réciter une prière et prier . Dieu ne nous appelle pas au monologue mais au dialogue . C'est toute la différence qu'il y a entre la prière des païens et celle des disciples de Jésus .

    Non pas une prière faite du bout des lèvres mais jaillissant du fond de nos cœurs . En parlant des gens religieux d'Israël Jésus disait : '' Ce peuple m'honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de moi '' (Matthieu 15/8) .

    Les vaines redites ne mènent que dans des impasses . Cependant prier plusieurs fois et régulièrement pour un sujet particulier n'a rien à voir avec de vaines redites, cela s'appelle plutôt avoir de la persévérance (Colossiens 4/2) . Voir Matthieu 26/40-44 et 2 Corinthiens 12/7-9 .

    Notre Père sait de quoi nous avons besoin avant que nous le lui demandions . Cependant il aime à nous entendre et il le désire . Cela s'appelle la dépendance et la communion . Un père se réjouit de voir ses enfants se confier en lui .

    Bien entendu les croyants ne prient pas pour informer Dieu (puisqu'il connaît toutes choses), mais ils prient parce qu'ils aiment tout confier à leur Père céleste . Et comme quelqu'un l'a dit à juste titre : la prière est la clé du matin et le verrou du soir : Inira Gandhi .

A Suivre

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau