Les Discours De Jésus (4)

457.jpg  LES DISCOURS DE JESUS 4° 

Le royaume de Dieu et le Sermon sur la montagne

    '' Le Règne de Dieu (Ou : le Royaume de Dieu) ne viendra pas d'une façon spectaculaire , comme un événement extérieur que l'on pourrait observer . Les gens ne pourront pas dire :Venez, il est ici ou : il est là, car notez-le bien, le Règne de Dieu a déjà commencé : il est en vous '' . Luc 17/20-21 - Parole Vivante .

Le royaume de Dieu

    Le mot "royaume" est évocateur dans la Bible .

    Les différents royaumes (en rapport avec l'histoire d'Israël) sont les suivants : l'Égypte, l'Assyrie ; dans la vision de la statue de Daniel : Daniel chapitre 2 : Babylone, les Mèdes et les Perses, les Grecs, l'empire romain...et le royaume de l'Antichrist des temps de la fin ; mais surtout le royaume qui ne sera jamais détruit : le royaume de Dieu .

    L'Évangile de Matthieu (Matthieu a écrit très tôt son Évangile en araméen ; il sera écrit par la suite en grec) a été appelé l'Évangile du royaume car l'expression "royaume des cieux" (et quelquefois "royaume de Dieu") est employée une trentaine de fois . Les Juifs évitaient de prononcer le nom de Dieu : mais les deux expressions sont synonymes . (Il serait judicieux de dire : '' Le royaume du Dieu des cieux '') .

    S'il y a le (les) royaume(s) des hommes, il y a le royaume de Dieu .

    Les enfants d'Israël ont réclamé un roi humain au temps de Samuel . Rejetant ainsi la théocratie, ils connaîtront la monarchie pendant plusieurs siècles ; mais le royaume d'Israël (au nord) s'effondrera en 722 avant Jésus-Christ et le royaume de Juda (au sud) en 586 avant Jésus-Christ .

    Ils vont rejeter leur véritable Roi (Jésus) : Le royaume s'était approché d'eux et était présent en la personne du Roi : '' Le royaume de Dieu est donc venu vers vous '' dira Jésus (Matthieu 12/28) .

    En rejetant le Roi, ils ont été privé du royaume . Nous relevons cette parole de Jésus en conclusion de la parabole des vignerons : '' C'est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé, et sera donné à une nation (l'Église future) qui en rendra les fruits '' (Matthieu 21/43) .

    Le royaume n'était pas venu de manière à frapper les regards (Luc 17/20) . D'ailleurs le Roi n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, et son aspect n'avait rien pour nous plaire (Ésaïe 53/2) . Cependant, lors de la transfiguration, les disciples auront un aspect de la gloire du Roi et de son royaume (Luc 9/27-36) .

    La préoccupation essentielle des Juifs (au temps de Jésus) était le rétablissement social, politique, géographique...du royaume d'Israël ! Jusqu'au bout ils y ont cru : '' Nous espérions que ce serait lui qui délivrerait Israël '', sous entendu : du joug romain (Luc 24/21) . Jésus leur avait pourtant dit : '' Mon royaume n'est pas de ce monde '' (Luc 18/36) .

    Quand, après la première multiplication des pains, ils ont voulu enlever Jésus pour le faire roi, il s'est retiré de nouveau sur la montagne, lui seul (Jean 6/14-15) . Ce n'est pas une couronne de gloire qui attendait Jésus, mais une couronne d'épines !

    Viendra le jour où il instaurera et rétablira le royaume de David : il reviendra comme le Roi de gloire lors de sa parousie, puis il instaurera une domination millénaire, au terme de laquelle il régnera conjointement avec son Père dans le royaume éternel (Daniel 2/44 ; 1 Corinthiens 15/24-28) .

    En attendant le royaume de Dieu sur la terre, Dieu veut instaurer son royaume d'une autre manière, sur un plan spirituel : Le royaume existe dans le cœur de tous ceux qui acceptent la royauté de Jésus !

    L'Église n'a pas remplacé Israël et n'est pas appelée à établir le royaume de Dieu sur la terre Voir Romains 11/1-5) . C'est Dieu qui le fera en son temps . Ne confondons donc pas le royaume avec l'Église : l'Église régnera avec Christ lorsqu'il rétablira le royaume, en attendant elle fait partie de ce royaume spirituel, invisible (dans lequel on entre par la foi en Jésus) . Les chrétiens n'imposent pas leur foi, ils la proposent .

    Il faut donc faire partie aujourd'hui du royaume spirituel avant de régner demain avec Christ dans le royaume temporel . Ce royaume spirituel fut instauré quand Jésus commença son ministère et ses sujets sont ceux qui l'ont accepté (et qui l'acceptent) comme leur Sauveur personnel .

    Jésus a du rassurer Jean-Baptiste au sujet du roi et du royaume : '' Jean, ayant entendu parler dans sa prison des œuvres de Christ, lui fit dire par ses disciples : Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? Jésus leur répondit : Allez rapporter à Jean ce que vous entendez et ce que vous voyez : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres . Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute '' (Matthieu 11/2-6) .

    C'est ce que Paul voulait dire : ''  Le royaume de Dieu ne consiste pas en paroles, mais en puissance '' (1 Corinthiens 4/20) . Mais il ajoutait en guise d'avertissement : '' Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront pas du royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les débauchés, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les homosexuels, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu '' (1 Corinthiens 6/9-10) .

    Les 4 conditions essentielles pour entrer dans ce royaume :

    1 - La repentance : '' Repentez-vous, car le royaume de Dieu est proche '' (Matthieu 3/2) .

    2 - La nouvelle naissance : '' Si un homme ne naît de nouveau (ou d'en-haut), il ne peut voir le royaume de Dieu '' et Jésus de préciser : '' Si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu '' (Jean 3/5) .

    3 - Redevenir comme des petits enfants : '' Quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n'y entrera point '' (Marc 10/15) .

    4 - Avoir une justice supérieure à celles des gens religieux : '' Si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux '' (Matthieu 5/20) .

    Jésus ajoutait : '' Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu'à présent, le royaume des cieux est forcé et ce sont les violents qui s'en emparent '' (Matthieu 11/12) .

    Ce verset a donné lieu à diverses interprétations. La plus vraisemblable pourrait être la suivante : les gens religieux étaient considérés comme des gens autoritaires, empêchant par leur légalisme l'accès au royaume à ceux qui voulaient y entrer ; ainsi ceux qui désiraient y entrer devaient user de beaucoup de détermination, ils devaient se faire violence en quelque sorte .

    Jésus tançait les religieux en ces termes : '' Malheur à vous docteurs de la loi ! Parce que vous avez enlevé la clef de la science ; vous n'êtes pas entrés vous-mêmes (sous entendu : dans le royaume), et vous avez empêché d'entrer ceux qui le voulaient '' (Luc 11/52) .

    Les croyants de la nouvelle alliance ont déjà été transférés dans le royaume. Paul ne disait-il pas aux Colossiens : '' Rendez grâce au Père, qui vous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière ; il nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés (ou transférés) dans le royaume de son Fils bien-aimé '' (Colossiens 1/13) .

    Les fils du royaume : (Matthieu 8/12) (les Juifs), pour qui était destiné le royaume, en ont été privés . En rejetant leur Roi, ils se sont exclus du royaume : '' C'est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé, et sera donné à une nation (l'Église qui allait venir) qui en rendra les fruits '' (Matthieu 21/43) .

    Ils ont voulu établir leur propre justice, ignorant la justice de Dieu (par la foi en Jésus). Paul s'exprimait en ces termes : '' Les païens, qui ne cherchaient pas la justice, ont obtenu la justice, la justice qui vient de la foi, tandis qu'Israël, qui cherchait une loi de justice, n'est pas parvenu à cette loi. Pourquoi ? Parce qu'Israël la cherchée, non par la foi, mais comme provenant des œuvres . Ils se sont heurtés contre la pierre d'achoppement, selon qu'il est écrit : Voici, je pose en Sion une pierre d'achoppement et un rocher de scandale, et celui qui croit en lui ne sera point confus …'' --- '' Frères, le vœu de mon cœur et ma prière à Dieu c'est qu'ils soient sauvés. Je leur rends le témoignage qu'ils ont du zèle pour Dieu, mais sans intelligence (spirituelle) : ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu ; car Christ est la fin (ou l'accomplissement) de la loi pour la justification de tous ceux qui croient '' (Romains 9/30-33 ; 10/1-4) .

    Aujourd'hui il y a un mélange : Le '' mystère du royaume des cieux '' est expliqué dans le chapitre 13 de Matthieu .

    Il convient de faire la différence entre chrétienté et christianisme, c'est-à-dire entre les chrétiens de nom et les chrétiens nés de nouveau . La parabole du bon grain et de l'ivraie illustre bien cette différence : '' Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ . Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l'ivraie parmi le blé, et s'en alla. Lorsque l'herbe eut poussé et donné du fruit, l'ivraie parut aussi . Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire : Seigneur, n'as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ ? D'où vient donc qu'il y a de l'ivraie ? Il leur répondit : c'est un ennemi qui a fait cela . Et les serviteurs lui dirent : veux-tu que nous allions l'arracher ? Non, dit-il, de peur qu'en arrachant l'ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé . Laissez croître ensemble l'un et l'autre jusqu'à la moisson, et, à l'époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Arrachez d'abord l'ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier '' (Matthieu 13/24-30) .

    N'ayant manifestement pas saisi le sens de cette parabole les disciples de Jésus sont allés le trouver pour en recevoir l'explication : '' Ses disciples s'approchèrent de lui, et dirent : Explique-nous la parabole de l'ivraie du champ . Il répondit : Celui qui sème la bonne semence, c'est le  Fils de l'homme ; le champ, c'est le monde ; la bonne semence ce sont les fils du royaume ; l'ivraie, ce sont les fils du malin ; l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable ; la moisson, c'est la fin de cet âge ; les moissonneurs, ce sont les anges . Or, comme on arrache l'ivraie et qu'on la jette au feu, il en sera de même à la fin de cet âge . Le Fils de l'homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l'iniquité, et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents . Alors les justes resplendiront dans le royaume de leur Père . Que celui qui a des oreilles pour entendre entende '' (Matthieu 13/36-42) .

    Nous comprenons bien ce que le Seigneur a voulu dire : au sein de la chrétienté il y a des chrétiens de nom et des chrétiens véritablement nés de nouveau . En d'autres termes il y a une bonne et une mauvaise semence ; il y a l'ivraie et le bon grain .

    Il y a les fils du malin et les fils du royaume. Il ne nous appartient pas de faire le tri aujourd'hui, cela ferait plus de mal que de bien . Les anges s'en chargeront un jour : '' Les anges viendront séparer les méchants d'avec les justes '' (Matthieu 13/49) .

    Il est possible aujourd'hui de passer du royaume de Satan au royaume de Dieu ; autrement dit de la mort à la vie, des ténèbres à la lumière, en faisant la paix avec Dieu par la foi en Jésus-Christ notre Seigneur .

    Tu n'es pas loin du royaume de Dieu, disait Jésus à l'un des scribes (Marc 12/34) ; mais ne pas être loin c'est encore être à l'extérieur . Il faut non seulement entrer dans le royaume, mais laisser le Roi faire son royaume en nous : '' Voici, je me tiens à la porte, et je frappe . Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi '' (Apocalypse 3/20) .

    Dans Matthieu il y a 5 grands discours de Jésus : chapitre 5-7 (le Sermon sur la montagne) ; chapitre 10 (les instructions données aux disciples en vue du service) ; chapitre 13 (les paraboles du royaume) ; chapitre 18 (les caractéristiques des véritables disciples) ; chapitres 24-25 (discours de Jésus sur les temps de la fin) .

    Tous se terminent de la même manière : '' Après que Jésus eut achevé ces discours... '' (7/28 ; 11/1 ; 13/53 ; 19/1 ; 26/1) .

    D'après certains érudits ces 5 discours de Jésus dans l'Évangile selon Matthieu feraient allusion aux 5 livres de la Thora, car ils considéraient que Jésus était le prophète annoncé par Moïse : '' L'Éternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d'entre tes frères, un prophète comme moi : vous l'écouterez ! '' (Deutéronome 18/15) .

    Jésus, en effet, a été appelé "le second Moïse" .

    L'Évangile selon Matthieu serait donc une sorte de Pentateuque du Nouveau-Testament, et le Sermon sur la montagne comme l'aboutissement (ou l'accomplissement) de la loi .

    Notons d'autre part que cet Évangile est bien placé entre l'Ancien-Testament et le Nouveau-Testament : il sert ainsi de lien entre l'Ancienne et la Nouvelle Alliance .

A Suivre

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau